Implantations

Retour en haut

CERMEP

Le CERMEP - imagerie du vivant est une plateforme d'imagerie biologique et médicale dédiée à la recherche clinique et fondamentale. Le centre exploite 3 modalités d'imagerie humaine (tomographie par émission de positons, TEP ; Imagerie par résonnance magnétique, IRM ; et Magnétoencéphalographie, MEG) et quatre modalités d'imagerie du pré-clinique (microTEP, microIRM, Echographie et microTomodenstométrie, TDM ou scanner X). 

organisation_300  

La recherche du centre est organisée autours d'axes thématiques prioritaires. Ils incluent au niveau du cerveau, les mécanismes cérébraux de la cognition et du comportement, l'analyse des processus neuronaux mis en cause dans les grands syndromes dégénératifs tels que la maladie de Parkinson, dans les modifications pathologiques du comportement (dépressions, schizophrénie), dans les processus douloureux chroniques, dans l'épilepsie. Au niveau d'autres organes vitaux, (cœur, rein poumon), les mécanismes qui pérennisent la survie de l'organe dans des conditions extrêmes (ischémie, rejets de greffes, ...), dans le domaine du cancer, la recherche de méthodes d'évaluation du degré d'extension et de l'efficacité thérapeutique.

Le CERMEP est situé dans l'enceinte de l'Hôpital Neuro-Cardiologique de Lyon, ce qui lui permet d'être un partenaire actif pour les autres modalités d'imagerie fonctionnelle applicable à l'homme (IRM, ultrasons, magnéto encéphalographie, ...). La richesse de l'environnement hospitalo-universitaire de la région Rhône-Alpes et la présence de nombreuses unités INSERM et des laboratoires CNRS favorisent cette approche multimodale des problèmes qui lui sont posés.
 organisation2_300 
Utilisation de la plate-forme

Répondre à un questionnement scientifique au moyen de l'imagerie in vivo, requiert au minimum une dizaine d'examens d'imagerie, d'une seule modalité ou de plusieurs. Ces examens constituent une campagne d'expérimentation, dénommée "Protocole".

Le chercheur qui recourt au CERMEP formalise le projet de protocole dans une "Fiche-projet" qu'il rédige conjointement avec le responsable de l'imageur concerné (ou le plus concerné s'il y a plusieurs modalités).

Les fiches-projets rédigées sont ensuite soumises à un comité d'experts (ComEx) constitué de chercheurs reconnus du domaine. C'est le ComEx qui, en autorisant le démarrage des protocoles, déclenche les demandes réglementaires d'autorisations. Dans certains cas, le ComEx émet des conseils ou réclame des compléments d'information.

organisation3_300  Contexte, suivi des protocoles et de l'activité, démarche qualité

Le CERMEP - imagerie du vivant, était déjà identifié comme plate-forme RIO depuis 2003. A présent, c'est une des 12 plates-formes "labellisées IBiSA" en imagerie in vivo : Cyceron à CAEN ; CERMEP - imagerie du vivant, à LYON ; PRIME à ORSAY ; IRM in vivo animal et homme, à MARSEILLE ; CENIR, Neuroimagerie Pitié Salpêtrière, à PARIS ; Imagerie in vivo, à STRASBOURG ; NeuroSpin, à GIF SUR YVETTE ; PFSI à BORDEAUX ; Imagerie Sciences du Vivant, à GRENOBLE; PIPA à Paris Descartes; PRISM à Rennes; CEFI à Paris.

Dans ce contexte concurrentiel, le CERMEP dispose d'une visibilité à l'échelle européenne. Celle-ci est due à ses atouts principaux :
  • la multi-modalité des techniques d'imagerie;
  • la possibilité d'expérimenter de la molécule jusqu'à l'Homme en passant par l'animal (rongeur et primate); Le CERMEP - imagerie du vivant est une plateforme d'imagerie biologique et médicale dédiée à la recherche clinique et fondamentale. Le centre exploite 3 modalités d'imagerie humaine (tomographie par émission de positons, TEP ; Imagerie par résonnance magnétique, IRM ; et Magnétoencéphalographie, MEG) et quatre modalités d'imagerie du pré-clinique (microTEP, microIRM, Echographie et microTomodenstométrie, TDM ou scanner X).
  • l'importance numérique et qualitative de la communauté des chercheurs en neurosciences et cognisciences auquel il est adossé;
  • l'implantation hospitalière et les interactions multiples et quotidiennes avec un grand nombre de cliniciens impliqués dans la recherche.

En ce qui concerne la qualité, la démarche a été poussée jusqu'à à l'obtention, en janvier 2007, de la certification ISO 9001 avec la mention :

" Concevoir, réaliser et exploiter, en collaboration avec des équipes de chercheurs et de cliniciens, des études d'imagerie in vivo dans le cadre de la R&D en Sciences du Vivant.

Etendre les champs d'application et accroître les performances des techniques d'imagerie in vivo."

   

 




 

 

 

 

Retour en haut


Imprimer cette page Recommander cette page
Copyright CERMEP 2008, Tous droits réservés | Technologie ActivePortail